La Lettre circulaire de l'ASPF

Brèves

Elections à Durban

Au grand regret de tous, la secrétaire générale de la FIPF, Madeleine Rolle Boumlic, a annoncé sa démission pour la fin de cette année. Fabienne Lallement prendra sa place dès le mois de janvier 2013. Le bureau de la FIPF a été réélu et nous félicitons Raymond Gevaert et Jean-Pierre Cuq d‘effectuer une deuxième mandature comme vice-président et président respectivement.
Le bureau de la CEO a été renouvelé de fond en comble. Notre président bien-aimé Jean-Paul Basaille (France) était parti à la retraite à son université et avait été remplacé comme représentant de son organisme, l‘ADCUEFE, par Guillaume Marbot (France), qui sera dorénavant le trésorier de la CEO. La présidence de la CEO sera assurée par Juliàn Serrano (Espagne), l‘ancien secrétaire général de la CEO. La charge de secrétaire sera reprise par Maurice Roux (Autriche), la vice-présidence sera assurée par Giedo Custers (ancien et nouveau webmestre du site de la CEO, Belgique). Guido Custers, Christine O‘Leary (Grande Bretagne, anciennement trésorière) et Geneviève Baraona (ASDIFLE, France) représenteront la CEO au conseil administratif de la FIPF. Christine et Geneviève ont pourtant déjà annoncé leur départ pour un avenir prochain et devront être remplacées lors d‘une prochaine réunion de la CEO.

Réunion de la CEO à Chypre fin octobre 2012

Les statuts prévoient deux réunions annuelles de la commission. Celle d‘été ayant eu lieu en marge du congrès de Durban, celle d‘hiver eut lieu à Nicosie. Bien des fédérations avaient annoncé leur absence, la plupart pour des raisons économiques. Néanmoins, cette réunion fut fructueuse et donna un nouvel essor à différents projets de la commission. Nous en avons retenu un en particulier qui nous semble facilement réalisable: le concours vidéo, qui consiste à valoriser les projets réalisés par des élèves en faisant participer les gagnants de chaque catégorie au niveau national au deuxième tour au niveau CEO. Nous vous informerons du sujet 2012/13 et des détails dès que possible.

Elections de l’a.s.p.f. à Lucerne

Le comité de l‘a.s.p.f. s‘est représenté en bloc pour la prochaine mandature et a été réélu par acclamation par les membres présents. Nous remercions nos membres de leur confiance, tacite ou exprimée, en nous.

Donato Sperduto nous fait relire Balzac

Sous le titre Balzac, l‘ambition et l‘amour, Donato Sperduto a publié une édition commentée avec dossier pédagogique du roman suisse de Balzac intitulé Albert Savarus. Vous pouvez commander directement chez notre confrère de la SSPES (association des professeurs d‘italien) en envoyant un courriel à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. .

 

Table ronde

La DFAE et son service de la Francophonie ont mandaté Georges Maeder (l‘actuel président du FMEF international et enseignant à Delémont) d‘organiser le 21 mars 2013 une table ronde sur le rôle et le rayonnement du français en Suisse et dans le monde. Par sa date et par son sujet, cette table ronde s‘inscrira dans le cadre de la semaine de la langue française et de la Francophonie SLFF organisée chaque année autour de la Journée internationale de la Francophonie du 19 mars.
Maeder est connu pour avoir déjà organisé une table ronde sur les littératures francophones dans le cadre d‘un séminaire de formation continue du même nom en 2010, l‘année du Congrès mondial de la Francophonie à Montreux.
Nous vous informerons sur les intervenants et l‘heure et le lieu exacts en temps utile, mais vous prions de réserver la date.
L‘a.s.p.f. supportera l‘évènement avec plaisir et fait appel à ses membres pour mobiliser le public intéressé.

   

Impressum

Publication en ligne de la lettre circulaire 3|2012 - 1|2013

Auteurs
Rédaction: Barbara Müller Richter, secrétaire a.s.p.f., BMR
Le mot du Président : Christophe Zimmerli, président a.s.p.f.
Suite du rapport Cergy-Pontoise: Serge Erard, comité a.s.p.f.

Envoyée par courriel le 10 janvier 2013

Si vous ne recevez pas la lettre, c'est que votre adresse électronique ne figure pas sur la liste des membres qui est gérée par la SSPES. Nous vous prions donc de l'envoyer à Mme Doris Lazzeri, secrétaire de la SSPES, et au secrétariat de l'a.s.p.f. .

 

   

Le mot du président 2 | 2012

Chères et chers collègues,

Cette fois-ci, nous y sommes. Les grandes vacances frappent à notre porte, la chaleur et la moiteur des longues soirées d’été nous invite à rêver de dolce farniente et d’apéritif pris sous la tonnelle.
Mais non, n’allons pas trop vite en besogne. Il nous faut encore boucler l’année, corriger les dernières épreuves, discuter des résultats avec qui de droit et déjà, penser à la rentrée. Quels projets vais-je entamer ? Avec qui ? Et de quelle manière ?
Et puis, bien entendu, il reste les examens finaux. Couronnement d’un cursus gymnasial qui devrait amener nos élèves à l’obtention d’une maturité leur permettant d’entreprendre de futures études.
Mais attention, cette permission intrinsèque d’entreprendre, une fois le sésame en poche, une formation universitaire par exemple, est régulièrement remis en question par divers acteurs du monde scolaire suisse. A nous donc, dans la limite de nos possibilités bien entendu, en slalomant à travers toutes les restrictions imposées et réformes introduites, de faire au mieux afin que le diplôme délivré corresponde à ce qu’on peut attendre d’une personne désireuse d’entreprendre une formation au niveau tertiaire.
C’est en se basant sur ce travail sérieux de la base, sur notre travail quotidien, que notre organisation faîtière, la SSPES peut émettre des avis fondés lors des différentes consultations auxquelles elle est régulièrement invitée.
Mais trêve de réflexions associatives ou politiques, préparons-nous à une période de chaleur et de moiteur, d’apéritif sous la tonnelle et de dolce farniente, de partage avec nos proches qui supportent nos différentes périodes de stress annuelles, les grandes vacances !

Je vous souhaite, chères et chers collègues, un magnifique été !

Cordialement,
Christophe Zimmerli
Président
   

Le mot de la secrétaire

Chères et chers collègues et ami(e)s,

Comme chaque année, l’été est synonyme de surcharge. Surcharge puisque nous devons tous faire la transition, truffée de copies d’examens à corriger, d’oraux à faire passer et de réunions à subir, de l’année scolaire écoulée à celle qui commence au mois d’août, c’est-à-dire remplacer les manuels et plans périmés par d’autres, plus actuels si possible, faire des bilans, adapter si nécessaire, nous habituer aux nouveaux visages.
Alors que nos places de travail changent peu à peu, mais de manière perceptible, et se muent en centres de haute technologie, nous nous adaptons constamment aux nouvelles donnes. Face à des réformes prèsque permanentes que la politique et la société nous imposent sans trop se soucier de notre avis expert, nous essayons de ne pas perdre notre équateur.
L’été 2012 est aussi synonyme de Rousseau, puisque la Suisse, la France et quelques autres pays fêtent le tricentenaire de sa naissance. Alors comme lui à son époque, jouissons «dans quelque asile caché» de la nature et de son observation attentive pour trouver des réponses aux questions qui nous tracassent et laissons nous bercer par l’eau d’un lac ou d’une rivière, la vue imprenable d’une haute montagne, le cri d’un oiseau, la course rapide d’un lièvre et j’en passe, tout en sachant que «rien n’y garde une forme constante et arrêtée, et nos affections qui s’attachent aux choses extérieures passent et changent nécessairement comme elles.»
Pour l’a.s.p.f., il s’agît aussi de participer au 13e Congrès mondial de la FIPF (Fédération internationale des professeurs de français) à Durban en Afrique du Sud. Présidence de l’OIF (Organisation internationale de la Francophonie) oblige, la Suisse officielle soutient l’a.s.p.f. dans ses efforts (Monsieur l’Ambassadeur de Suisse à Prétoria y sera, ainsi que la DFAE par le co-financement d’un prix, votre secrétaire participera non seulement au congrès et à ses ateliers pédgogiques, mais également aux réunions de la Commission du français langue maternelle CFLM et de la Commission de l’Europe de l’Ouest CEO ainsi qu’à l’assemblée générale de la FIPF pour aider à élire les comités directeurs pour la prochaine mandature; notre membre Georges Maeder, Vice-Président du Fonds mondial pour l’enseignement du français FMEF, participera à l’AGM du FMEF et remettra un prix à un des ateliers pédagogiques choisi par les congressistes parmi ceux qui participent au concours ALTERnatif). Vous aurez compris: nous gagnerons notre séjour en Afrique à la sueur de notre front, mais vous n’en aurez le fruit qu’après notre retour, sous forme d’articles et de rapports.
Je vous invite donc à la lecture attentive de cette lettre estivale et légère, qui sera envoyée à nos membres  en format PDF, respectivement mise en ligne sur notre site, tout en vous réjouissant de nous relire en automne, après la rentrée.


Barbara Müller Richter
secrétaire, rédactrice et webmestre

   

Page 6 de 25